Bienvenue sur notre site JLFF

Bienvenue sur le site de l'Asso JLFF
Inscrivez-vous maintenant pour avoir accès à toutes nos fonctionnalités. 

  • MadVince
    MadVince

    BREAK DANCE

    Break Dance: un standard de légende...

    Les professionnels vous le diront, Huss est à l'industrie du manège, ce que Mercedes Benz est à l'industrie automobile.

    Basée à Brême depuis 1919, cette entreprise allemande, initialement spécialisée dans la fabrication de pièces pour la construction navale, aura su pour nous autres les passionnés, nous mettre des étoiles pleins les yeux et des rêves plein la tête. 

    Mélangeant qualité et savoir faire, la firme brêmoise aura conçu et mis au point de nombreuses machines faisant, encore aujourd'hui, figure de véritables icônes dans le paysage des fêtes foraines et parc d'attractions du monde entier. 

    Depuis 1969 et notamment au cours des années 90 où il a connu le sommet de sa gloire, ce constructeur de génie, aura littéralement révolutionné la vision du manège à sensation.  

    On leur doit notamment des produits «stars» comme le Top Spin, le Flipper, le Rainbow ou bien encore l'Enterprise, sans oublier les incroyables Booster et Flic Flac!

    Dans ce nouvel article qui je l'espère vous plaira autant que les précédents, je viens vous parler de ce qu'on pourrait appeler le «joyau de la couronne». 
    Un best seller, vendu à plus d'une centaine d'exemplaires à travers le monde, qui, dès sa commercialisation en 1985 à provoqué une véritable cohue, aussi bien auprès du public, qu'auprès des acteurs de la profession.
    Il fit à lui seul, exploser le carnet de commande du constructeur allemand et contribua à son apogée qui le portera comme chacun sait, au rang de leader mondial.

    Aujourd'hui encore, des années après l'arrêt de sa production en série, il reste une figure mythique et incontournable.

    Vous l'aurez reconnu, il s'agit du BREAK DANCE.

    Décliné, copié et varianté sous bien des modèles et appellations différentes, par moult constructeurs, cet ancêtre du Calypso, provoque l'admiration et suscite de véritables passions chez les fans.

    On pourrait presque parler de «phénomène Break Dance» tant le succès et les fidèles sont présent à travers le monde.

    Une formule simple et efficace:

    Un plateau incliné à 7,5°, effectuant une rotation dans le sens anti horaire, quatre éléments en forme de croix appelés également «gyrelle», qui tournent dans le sens inverse et qui portent au bout de leur bras quatre voitures pouvant recevoir deux passagers chacune, qui elles même tournent en roue libre...
    Pas d'inversions donc, mais la sensation, elle, est unique!


    Un style et une conception imposante:

    Personnalisable quasiment à l'infini, le Break Dance séduit énormément car il est très facile d'obtenir une machine «unique et à son image» tant les possibilités sont multiples et variés.
    Un métier, dont le style ne s'arrête pas qu'à une façade. 

    Voyez plutôt:

    Au niveau des voitures, on trouve sur la version standard, des capots avant à feux carrés (qu'on peut encore en observer sur le Deca Dance), 6 blocs lumineux carrés, faisant office de feux arrières, (Huss les proposera en version éclairée à leds dans les derniers temps) et juste en dessous un panneaux de cabochons clignotants, donnant une impression de crépitement.

    Comme je vous le dis un peu plus haut, dans le cadre d'une personnalisation, de nombreux modèles de coques sont alors proposés au catalogue.
    Étant interchangeables, on peut donc avoir sur les voitures des capots avant de Mercedes, BMW, Ferrari,etc... 
    On trouve également pour les parcs, des véhicules en forme d'animaux (les puristes connaîtrons sûrement la voiture «vache» du Break Dancer N°2 de la famille Dreher), ou ayant la forme d'objets divers, comme des tonneaux de bois par exemple.

    Signe distinctif chez Huss, les voitures sont également équipées à l'origine de petits volants, comme ceux qu'on peut trouver dans les fameuses «Tasses» ou «Chaudrons» dans des parcs d'attractions comme Disneyland ou Astérix.
    Ce dispositif n'étant d'aucune utilité et, de surcroît, une véritable torture pour les genoux et les mollets, de nombreux forains prirent la décision de les faire retirer, ce qui ne change en rien la sensation et augmente nettement le confort des passagers.

    Au centre du plateau, Huss propose sur les versions standard, sa fameuse «quille» composée de 3 sphères lumineuses qui, montées verticalement par rapport au reste du métier, tourne dans le sens inverse de celui ci, donnant ainsi à bord une impression de vitesse décuplée. 

    Ce centre est lui aussi personnalisable: en forme de diamant, de sujet représentant souvent un DJ (comme celui de notre Breaker national !).
    Plus rarement, on trouve aussi des modèles faisant l'objet de commande bien spécifiques, comme ceux présent sur le Deca Dance, le Dom Dancer ou encore le très étrange Happy Traveller (seul breaker au monde à posséder des gyrelles «parasol»!!! NDLR).

    Coté mécanique et motorisation, le Break Dance, à l'égale de l'ensemble de la gamme chez Huss, est une machine lourde, à la motorisation puissante, et extrêmement robuste. 

    Ses énormes gyrelles sont surmontées d'une sorte fût (ou tambour), enfermant chacune un moteur électrique monté en axe vertical, offrant dans cette configuration un accès direct et en surface à la couronne d’entraînement: pas besoin de passer en dessous du plateau pour effectuer un graissage, ou intervenir sur les collecteurs!
    D'origine, elles sont composées de 2 bras soudés à l'axe central formant ainsi un bloc et 2 bras amovibles montés sur clés (pour le transport). Ils sont reliés entre eux par des barres appelées «tendeur» qui servent à rigidifier l'ensemble une fois assemblé.

    Récemment, et pour répondre à de nouvelles normes de sécurité, ces gyrelles ont été modifiées. Désormais elles sont constituées de 4 bras tous démontables, dont la largeur et l'épaisseur se sont vu augmentées. 
    La plupart des Breaker tournant sur le sol Allemand en sont équipés.

    Le plateau de forme décagonale, est entraîné par un énorme moteur électrique monté lui aussi en axe verticale et relié a un réducteur via une transmission à courroie. 
    Réducteur dont le bruit caractéristique, ressemble étrangement à celui d'une formule 1 lorsque le moteur accélère ou décélère. 
    Un bruit si particulier, qu'il a contribué, entre autre, à rendre cette machine aussi célèbre que bruyante: quand le Break Dance est en ville, celle ci est mise au courant!

    Les 4 variantes de Huss:

    Elles se déclinent comme suit:

    -Break Dance 1 : La configuration la plus répandue, celle dont parle cet article, comportant 4 gyrelles sur plateau inclinée, ayant une capacité de 32 places.

    -Break Dance 2 : Le géant! 6 gyrelles disposées sur un plateau de 20 mètres de diamètre. 
    Ayant une capacité de 48 places, il est la solution pour les très grosses foires et propose ainsi un très gros débit horaire. 
    Il n'en existe que 4 exemplaires dont 3 tournant en territoire allemand et 1 en Asie.
    Ne vous y trompez pas! Ce modèle, malgré sa très grande taille est un des plus rapide!
    Le plus connu et le plus célèbre d'entre eux étant sans conteste celui que l'on surnomme le «KULT BREAKER» que possède notre amie Patricia Kinzler (Que nous saluons au passage!).

    -Break Dance 3 : il reprend le même principe que le 1, soit 4 gyrelles pour 32 places. 
    Il se distingue par un plateau de forme conique, tournant à l’horizontal, permettant un accès à la machine sur tous son pourtour. 
    Il ne possède donc pas de façade et s'adapte bien aux petites fêtes.

    -Break Dance 4 (ou Rodéo) : Il reprend la rotation à l'horizontale du n°3.
    Présent exclusivement dans les parcs, il ne possède pas de plate forme, l'accès s'effectuant directement sur les gyrelles qui possèdent chacune une sorte de petit plateau. Celles ci ne sont qu'au nombre de 3 pour une capacité de 24 places.
    Clubbing, motion et émotion:

    Ce paragraphe, une fois n'est pas coutume, fait parler mon cœur... car depuis toutes ces années où j'ai pu arpenter de très nombreuses fêtes foraines, je n'ai jamais vu un tel engouement que pour cette machine à rêves qu'est le «Breaker» .

    J'ai vu des fans, faire des centaines de kilomètres, pour vivre parfois ne serait-ce qu'un seul tour... j'en suis un moi même, je n'ai pas honte de le dire. 
     
    Par dessus le fait d'être une attraction sympathique et amusante, le Break Dance, et c'est bien là je crois, sa plus belle spécificité, est une invitation à la fête!

    Car en effet s'il a su écrire ses lettres de noblesse et conquérir le cœur de millions de fans, c'est grâce à son ambiance conviviale et survoltée, digne des meilleures discothèques!

    La musique, la vitesse et un light show coordonnés, vous donnent véritablement l'impression de danser avec la machine.
    Le Break Dance est une expérience immersive, qui certes ne propose pas d'inversions, ni de looping en hauteur, mais vous entraîne dans son univers: un monde de rythmes, de couleurs, de sourires, de cris et de lumières.
    On en oublierait presque l’extérieur, lorsqu'on y est, plus rien de ne compte.

    Quel fan, n'a jamais admiré une fois à bord, les gyrelles qui, telles des furies, donnent l'impression de jongler avec leur voitures, en cadence avec la musique?
    Quel fans n'a pas fermé les yeux, et tapé des mains pendant un refrain?

    ENIVRANT c'est le mot! 

    Huss l'a si bien compris, qu'il y a même prévu 2 caisses, incrustées dans la façade du métier: Une dédiée à la vente des tickets et la place de l'opérateur et l'autre pour y installer un DJ avec sa régie!

    Bien évidement, on aura tous en tête, le cultissime Deca Dance avec son incroyable scène lumière, entièrement mise au point et imaginée par des professionnels du spectacle.
    Pour info, ce métier est considéré comme un club à part entière en Belgique. 

    Quand on vous le dit: Un véritable phénomène!

    Car au fond le Break Dance, c'est tout cela voyez vous.
    Une joie de vivre envahissante et incontrôlable... 

    La joie de se retrouver entre amis ou en famille, pour vivre un grand moment de fête foraine et en repartir avec le sourire et des souvenirs plein la tête.

                                                    

    Mad Vince pour POWER MAX©



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.